La Fondation L’Oréal soutient le Fonds pour les soins palliatifs à travers son appel à projet “Beauty for a Better life”

 

La Fondation L’Oréal a décidé de soutenir HELEBOR à travers le projet d’après-midi bien-être en unité de soins palliatifs. Sylviane Balustre-d’Erneville, directrice des programmes Beauté Inclusive pour la Fondation L’Oréal, explique les motivations de cet engagement.

Sylviane Balustre-d’Erneville  

Quelles sont les missions de la Fondation L’Oréal ?

La Fondation L’Oréal s’engage aux côtés des femmes pour leur permettre d’exprimer leur potentiel, de reprendre la main sur leur destin et d’avoir un impact positif sur la société, sur trois champs d’action : la recherche scientifique, la beauté solidaire, et le changement climatique.

Depuis 1998, le programme L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science a pour vocation d’accélérer les carrières des femmes scientifiques et de lutter contre les obstacles qu’elles rencontrent, pour qu’elles puissent contribuer à la résolution des grands défis de notre temps. En 22 ans, le programme a soutenu plus de 3 400 chercheuses originaires de 117 pays. Il valorise l’excellence scientifique et cherche à inspirer les jeunes femmes pour les encourager à s’engager dans des cursus scientifiques.

Convaincue que la beauté est au cœur du processus de reconstruction de soi, la Fondation L’Oréal accompagne des personnes fragilisées à améliorer leur estime d’elles-mêmes en leur donnant accès à des soins de beauté et bien-être gratuits. Elle favorise également l’accès à l’emploi de femmes vulnérables à travers des formations d’excellence aux métiers de la beauté. En 2019, plus de 18 000 personnes ont eu accès à des soins beauté et de bien-être, et près de 6 000 ont pu participer à des formations dédiées.

Pourquoi la Fondation L’Oréal a-t-elle décidé de soutenir, dans le cadre de l’appel à projet « Beauty for a better life », l’action d’HELEBOR à travers le projet des après-midi bien-être ?  

Le rôle des soins palliatifs est d’apaiser la souffrance physique ou psychique des personnes faisant face à la maladie ou en fin de vie, et leur prodiguer un mieux-être. La socio-esthétique, prend ainsi tout son sens dans cette démarche. Soutenir le programme de soins de beauté et de bien-être d’HELEBOR était donc une évidence.

Le projet des après-midi bien-être en unité de soins palliatifs

 

Ce projet propose aux personnes gravement malades et à leurs proches aidants des approches complémentaires chaque lundi après-midi au sein de l’unité de soins de support et de soins palliatifs de l’hôpital L’Archet, à Nice.

Une socio-esthéticienne et une socio-coiffeuse interviennent toutes les deux semaines afin de redonner aux personnes malades et à leurs proches aidants le plaisir de prendre soin d’eux-mêmes, à travers des soins de beauté et de bien-être permettant aux bénéficiaires de revaloriser leur image, de s’accepter malgré la maladie, de se sentir mieux tout simplement.